Le carbone noir affecte la durabilité de l'eau du plateau Qinghai-Tibet

par Élisabeth Martens, le 1 décembre 2022

Une étude récente menée par une équipe de recherche internationale montre que le carbone noir présent dans les aérosols a un impact sur le bilan hydrique du plateau du Qinghai-Tibet.

Retour des pâturages aux prairies pour un développement vert du Haut plateau

par la rédaction de Tibet.cn, le 18 ocotbre 2022

Au cours des dix dernières années, l'agriculture et l'élevage du Tibet ont visé un développement vert et durable, elles ont obtenu des résultats remarquables en matière de protection écologique. La couverture végétale des prairies est en augmentation continue.

Comment le plateau tibétain peut-il atteindre l’objectif « double carbone » ?

par China news, le 14 juin 2022

En tant que défenseur de la construction d'une civilisation écologique, la Chine s’est fixé un double objectif : atteindre à la fois le pic de ses émissions de CO2 avant 2030, et la neutralité carbone avant 2060. Que signifie, pour le monde, ce double objectif ? Quel rôle particulier le plateau Qinghai-Tibet, considéré comme le 3e pôle de la Terre, peut-il jouer dans la maîtrise du réchauffement climatique ? Dans un entretien accordé à China News, Sun Pingfa, directeur adjoint de l'Académie des sciences sociales du Qinghai, a tenté d’apporter des réponses à ces questions.

Le plateau du Qinghai-Tibet agit comme un puits de carbone

par la rédaction de CGTN, le 4 octobre 2022

Des chercheurs chinois ont déterminé les principaux facteurs qui influent sur le cycle du carbone et de l’azote sur le plateau Qinghai-Tibet. Selon leur étude, l’ingénierie écologique et le développement de technologies vertes sur le plateau Qinghai-Tibet peuvent réduire les émissions de gaz à effet de serre, le plateau agissant comme absorbeur de carbone.

Protection de l'environnement et écotourisme dans l'est du Tibet

par Frank Willems, le 28 avril 2022

L'environnement est la ressource naturelle la plus importante de la région de Nyinchi, dans l'est du Tibet. Elle tire une grande partie de ses revenus de l'écotourisme. Les agriculteurs et les bergers locaux sont les premiers à en bénéficier.

La Chine étudie les moyens de protéger la biodiversité dans la vallée de Yarlung Zangbo (Brahmapoutre quand il passe en Inde)

par Shan Jie, Fan Wei and Li Jieyi de Medog pour Global Times, le 22 novembre 2021

Le grand canyon de Yarlung Zangbo au Tibet (Xizang) est l'un des endroits les plus mystérieux et les plus isolés du monde. C'est aussi un riche trésor de biodiversité que la Chine veut protéger.

Cinq nouvelles espèces sauvages découvertes au Tibet

par Ji Yuqiao, le 11 avril 2021

Cinq nouvelles espèces d'animaux sauvages ont été découvertes dans la région autonome du Tibet, dans le sud-ouest de la Chine, suscitant l'enthousiasme des citoyens chinois pour l'écologie de la région.

Les terres du Tibet sont dans des zones de protection écologique

par la rédaction de Chine Magazine, le 27 janvier 2021

« La région autonome du Tibet a placé près de la moitié de ses terres sous la surveillance écologique la plus stricte », a indiqué Qi Zhala, président du gouvernement régional.

Le PIB du Tibet croît de 7,8 % en 2020 tout en maintenant le cap sur la protection de l'environnement

par la rédaction de Xinhua, le 20 janvier 2021

Le produit intérieur brut (PIB) de la région autonome du Tibet, dans le sud-ouest de la Chine, a augmenté de 7,8 % en 2020, a déclaré Qizhala, président du gouvernement régional qui ajoute que le gouvernement régional a également fait de la conservation écologique une priorité.

Shigatsé : jeunes pionnières dans la réduction de la pauvreté

par "Récits du Tibet" sur tibet.cn, le 2 décembre 2020

A travers la plantation de légumes et de fruits en serre, Kalsang Wangmo et sa sœur Dekyi Drolma sont devenues de jeunes pionnières en matière de réduction de la pauvreté au comté de Bainang, préfecture de Xigazé en Région autonome du tibet.

D'une « Greta Thunberg chinoise » aux « altruistes efficaces »

par Élisabeth Martens, le 13 octobre 2020

En août 2020, la "Libre Belgique", se demandait "Qui est Howey Ou, la 'Greta Thunberg chinoise' qui mène un combat solitaire et semé d'embûches ?" L'article affichait la photo d'une jeune adolescente chinoise, une pancarte pro-climat à la main, dans un parc public de Guilin. Face à l'émotion qu'ont suscité les apparitions publiques de "notre Greta" et ses plaidoiries devant les grands de ce monde, les lecteurs belges ne peuvent que prendre la jeune chinoise en pitié: "les passants regardent avec indifférence les slogans qu'elle a peints elle-même et brandit seule dans les rues de Guilin."1

La protection de l'écosystème tibétain mise en avant par Xi Jinping lors du symposium sur le Tibet

par Elisabeth Martens, le 5 octobre 2020

L'écologie du Tibet est primordiale pour la Chine, l'Asie du Sud et du Sud-Est. Sur le "toit du monde" naissent des cours d'eau et se développent des écosystèmes qui jouent un rôle spécifique dans le changement climatique en Asie et dans l'hémisphère nord.

Comment les conflits frontaliers dans l'Himalaya affectent la recherche sur le climat

par Ramesh Bhushal pour China Dialogue, le 20 juillet 2020

Les scientifiques espèrent que la pandémie du Covid-19 et les récents affrontements aux frontières ne seront pas des mobiles pour enrailler les quelques progrès réalisés au cours de la dernière décennie en matière de coopération et de recherche sur l'environnement.

La centrale hydroélectrique de Suwalong au Tibet en fonctionnement en 2021

par Elisabeth Martens, le 17 juillet 2020

La plus grosse centrale hydroélectrique du Tibet entre dans la phase d’installation de ses générateurs. Le projet de la centrale Suwalong a comme objectif de générer une puissance de plus d’un million de kilowatts. Il s’agit également de la première centrale hydroélectrique en amont de la rivière Jinsha, ainsi que d’un poste important du « réseau d’acheminement d’électricité de l’ouest à l’est de la Chine ».