Réflexions à propos de "Fascination tibétaine" de Donald S. Lopez

par André Lacroix, le 10 janvier 2012

En 2003, les Éditions Autrement publiaient la traduction française de « Prisoners of Shangri-la. Tibetan Bouddhism and the West” (University of Chicago 1998), sous le titre “Fascination tibétaine. Du bouddhisme, de l’Occident et de quelques mythes ». L’auteur de ces trois cents pages est le professeur américain Donald S. Lopez. Traduction de Nathalie Münter-Guiu. Préface de Katia Buffertrille.

Réaction à « Tibet, le noeud chinois » paru dans « Le Vif »

par Jean-Paul Desimpelaere, le 10 décembre 2010

Madame la Rédactrice en Chef,

Suite à la lecture de l’article « Tibet. Le nœud chinois », paru dans Le Vif du 3 décembre 2010 sous la plume de Nadia Carrassan, je me permets de vous faire parvenir mes remarques plutôt scandalisées. Depuis 1991, j’ai pu me rendre plusieurs fois au Tibet, pour raisons professionnelles et aussi en tant que touriste. Mon dernier voyage date de l’été 2009. Pendant l’été 2008, j’y ai séjourné assez longuement pour y mener une enquête sociologique. Je suis coauteur du livre « Tibet : au-delà de l’illusion » paru aux éditions Aden en mai 2009. Ceci pour vous dire que je crois avoir une connaissance assez approfondie de l’Histoire, la culture et l’actualité tibétaines.

Les clichés d’un célèbre journaliste belge au Tibet

Réponse aux « Carnets de route » de Philippe Dutilleul à propos du Tibet, parus du 6 au 9 juillet 2009 dans Le Soir

par Elisabeth Martens, le 10 juillet 2009

Qu’attendre d’autre d’un journaliste qui fait un peu de tourisme au Tibet qu’un alignement de clichés éculés qui courent depuis 50 ans en nos contrées ?... surtout lorsque nulle émeute ne perturbe sa route ronronnante vers Lhassa ! Il ne voit que ce que son cerveau lui dicte de voir : des camions remplis de militaires chinois, des Tibétains vivant dans le dénuement le plus total, des preuves formelles d’un génocide culturel, un peuple religieux et attachant, des lamas placés sous haute surveillance, des espions, de la répression, de la maltraitance, etc.

Lettre ouverte à Philippe Dutilleul, à propos de son reportage « Tibet, l’improbable pays conquis »

par André Lacroix, le 10 juillet 2009

Sous le titre "Tibet, l’improbable pays conquis", Le Soir a publié, du 6 au 9 juillet, vos carnets de voyage. Vous êtes journaliste à la RTBF, auteur notamment de la mémorable émission « Bye bye Belgium » (en décembre 2006) et du remarquable documentaire « La Führer de vivre » (2009) consacré à Degrelle. Je m’attendais donc à une analyse pénétrante de la situation au Tibet. Rien de tout cela, hélas. Ma déception est grande. Jugez-en plutôt.

La célèbre romancière Lulu Wang écrit une lettre ouverte à propos de la visite du dalaï-lama aux Pays-Bas

par Lulu Wang, le 5 juin 2009

Auteur de : Heldere maan (Lune claire – 2007), Bedwelmd (Étourdie – 2004), Het Rode Feest (La fête rouge – 2002), Seringendroom (Rêve de lilas – 2001), Het Witte Feest (La fête blanche – 2000), Het tedere kind (Le tendre enfant – 1999), Brief aan mijn lezers (Lettre à mes lecteurs – 1998), Het lelitheater (Le théâtre des nymphéas – 1997)

Lulu Wang, femme de lettres chinoise résidant de longue date aux Pays-Bas, a écrit une « lettre ouverte à certains aux hommes politiques et médias occidentaux » suite à la visite du dalaï-lama dans son pays d’accueil au début du mois de juin. Avec son accord, nous la publions intégralement ci-dessous.

« De l’intolérance bouddhiste ! », une réaction à l'annulation de nos conférences

par Elisabeth Martens, le 21 mai 2009

Nous voudrions ici vous faire part de notre indignation face à l’activisme dalaïste (groupes pro-indépendance du Tibet) qui rôde en nos contrées occidentales. Par trois fois cette année, nos conférences et cours ont été soudainement annulés par les organisateurs à qui « nous avions été dénoncés » (termes explicitement usités !) par la gente dalaïste.